Le savoir traditionnel des chamanes jaguars de Yuruparí


Inscrit en 2011 (6.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

© 2010 ACAIPI, Fundación Gaia Amazonas. 4 Direcciones Audiovisual. National Geographic T.V.
Les structures mythiques et cosmologiques qui constituent le savoir traditionnel des chamanes jaguars de Yuruparí représentent le patrimoine culturel de nombreux groupes ethniques établis le long de la rivière Pirá Paraná, dans le sud-est de la Colombie, dans le département de Vaupés. Selon la sagesse ancestrale, le Pirá Paraná est le centre d’un vaste espace appelé territoire des jaguars de Yuruparí, dont les sites sacrés contiennent une énergie spirituelle vitale qui nourrit tous les êtres vivants du monde. Les chamanes jaguars suivent un calendrier de rituels cérémoniels basés sur leur savoir traditionnel sacré, pour rassembler la communauté, guérir, prévenir les maladies et revitaliser la nature. Les rituels comprennent des chants et danses qui embellissent le processus de guérison. L’énergie vitale et le savoir traditionnel des chamanes auraient été hérités d’un Yuruparí mythique tout-puissant, un anaconda qui vivait en tant que personne et qui est incarné par des trompettes sacrées et vénérées, fabriquées dans du bois de palmier. Chaque groupe ethnique possède ses propres trompettes de Yuruparí qui sont au cœur du rituel de Hee Biki. Lors de ce rituel extrêmement strict, des règles traditionnelles pour préserver la santé des personnes et du territoire sont transmises aux jeunes garçons dans le cadre du rituel d’entrée dans l’âge adulte. Le savoir traditionnel concernant les soins aux enfants, les femmes enceintes et la préparation des aliments est transmis entre femmes.