Les tours humaines


Inscrit en 2010 (5.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

© 2009 by Departament de Cultura i Mitjans de Comunicació de la Generalitat de Catalunya
Les ''Castells'' sont des tours humaines érigées par les membres de groupes d’amateurs dans les villes et villages de Catalogne, généralement lors des fêtes annuelles. L’endroit choisi est traditionnellement la place située devant le balcon de l’hôtel de ville. Les tours humaines se composent de ''castellers'' qui se juchent sur les épaules les uns des autres en une succession d’étages (entre six et dix). Chaque niveau du ''tronc,'' nom donné au deuxième niveau en partant du bas, est généralement composé de deux à cinq hommes solidement bâtis qui portent des jeunes garçons ou filles plus légers. Le ''pom de dalt'' – les trois derniers étages de la tour – est composé de jeunes enfants. N’importe qui peut former la ''pinya,'' la base humaine qui soutient la base de la tour. Chaque groupe se distingue des autres par son costume, notamment la couleur de ses chemises ; la large ceinture qui leur sert à se protéger le dos permet également aux ''castellers'' de s’agripper pour monter les étages de la tour. Avant, pendant et après la formation de la tour, des musiciens jouent diverses mélodies traditionnelles sur un instrument à vent appelé ''gralla,'' qui marque le rythme d’édification de la tour. Le savoir nécessaire à la formation des ''castells'' est traditionnellement transmis de génération en génération au sein d’un groupe et s’acquiert uniquement par la pratique.