http://www.unesco.org/culture/ich/fr/RL/00170

Le Batik indonésien

Inscrit en 2009 (4.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

Pays : Indonésie

Identification

Description

Le Batik indonésien

Les techniques, le symbolisme et la culture qui sont associés au Batik indonésien, tissu en coton et soie teint à la main, jalonnent la vie des Indonésiens du début de leur existence jusqu’à leur mort : les nourrissons sont transportés dans de grandes écharpes en batik spécialement nouées et ornées de symboles destinés à leur porter chance, tandis que les défunts sont drapés dans des linceuls en batik. Les tissus décorés de dessins adaptés à la vie de tous les jours sont couramment portés dans les milieux professionnels et universitaires ; pour les mariages, les femmes enceintes, les théâtres de marionnettes et d’autres formes d’expression artistique, des variantes spécialement décorées sont créées. Les vêtements jouent même un rôle central dans certains rituels, telles ces cérémonies d’offrandes où l’on jette du batik royal dans le cratère d’un volcan. Le batik est teint par des artisans, fiers de dessiner des modèles sur le tissu en traçant des lignes et des points avec de la cire chaude ; celle-ci résiste à la teinture végétale et aux autres teintures, ce qui permet à l’artisan de sélectionner différentes couleurs en trempant l’étoffe dans une teinture, puis en enlevant la cire avec de l’eau chaude et en renouvelant l’opération avec une autre couleur autant de fois que l’on souhaite. La grande diversité des motifs reflète la variété des influences, depuis la calligraphie arabe, l’art floral européen, jusqu’aux phénix chinois en passant par les fleurs de cerisiers japonais et les paons indiens ou persans. Souvent transmis de génération en génération au sein des familles, l’art du batik est intimement mêlé à l’identité culturelle du peuple indonésien et en exprime la créativité et la spiritualité, au travers des significations symboliques de ses couleurs et dessins.

Documents

Décision 4.COM 13.44

Le Comité (…) décide que [cet élément] satisfait aux critères d’inscription sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité comme suit :

  • R.1 : Le Batik indonésien possède un riche symbolisme en relation avec le statut social, la communauté locale, la nature, l’histoire et le patrimoine culturel, procure au peuple indonésien un sentiment d’identité et de continuité en tant que composante essentielle de la vie, depuis la naissance jusqu’à la mort, et continue d’évoluer sans perdre son sens traditionnel ;
  • R.2 : L’inscription sur la Liste représentative contribuerait à assurer la visibilité du patrimoine culturel immatériel aux niveaux international, national et local, à faire prendre conscience de sa valeur et à motiver les praticiens, en particulier les plus jeunes générations, à continuer sa pratique ;
  • R.3 : Divers acteurs, tels que des institutions gouvernementales et non gouvernementales et des associations locales, ont appliqué de concert des mesures de sauvegarde tout en menant des actions de sensibilisation, de renforcement des capacités et des activités éducatives, et entendent poursuivre ces efforts ;
  • R.4 : Les communautés concernées ont été largement impliquées dans le processus de candidature à travers un travail de recherche de terrain dans les communautés. Parties intégrantes de l’équipe de préparation du dossier, elles ont également participé à une série de séminaires pour discuter du contenu du dossier, et elles ont donné leur consentement libre, préalable et éclairé ;
  • R.5 : L’élément est inscrit à l’inventaire des éléments culturels tenu par le Département de la culture et du tourisme.

Diaporama

Vidéo


© The Secretariat of the Turkmenistan National Commission for UNESCO, 2013

Ces vidéos (et bien d’autres) sont aussi consultables depuis le site des archives multimedia de l’UNESCO