http://www.unesco.org/culture/ich/fr/RL/00173

Le Leelo seto, tradition chorale polyphonique seto

Inscrit en 2009 (4.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

Pays : Estonie

Identification

Description

Le Leelo seto, tradition chorale polyphonique seto

Pour la communauté des Setos qui vivent dans le sud-est de l’Estonie et le district de Petchory, en Fédération de Russie, le Leelo, ancienne tradition chorale polyphonique, est un pilier de leur identité d’aujourd’hui. Reprenant des mélodies traditionnelles exécutées en costumes traditionnels, le Leelo se caractérise par l’alternance des parties chorales, un chanteur principal chantant un couplet, rejoint ensuite par le chœur qui reprend les dernières syllabes avant de répéter la phrase tout entière. Si les chanteurs principaux empruntent parfois les paroles à des textes de grands chanteurs du passé, certains excellent dans l’art de la composition de paroles nouvelles. Les chœurs sont généralement constitués en majorité de femmes ; quant au meilleur chanteur principal, il est récompensé le Jour du royaume seto par le titre de « mère du chant » du roi. Autrefois, le chant accompagnait presque toutes les activités quotidiennes des communautés rurales des Setos ; de nos jours, bien que n’étant plus guère représentée qu’à l’occasion de spectacles sur scène, cette tradition n’en reste pas moins très vivante lors d’événements de la communauté et constitue un élément central, émouvant et très apprécié de la culture seto. Attraction touristique majeure et source de fierté pour les Setos, les chœurs leelo sont le fondement de leur communauté et l’incarnation de l’identité locale.

Documents

Décision 4.COM 13.38

Le Comité (…) décide que [cet élément] satisfait aux critères d’inscription sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité comme suit :

  • R.1 : Le leelo seto, tradition chorale polyphonique seto, est un symbole de longue date de l’identité et de la continuité de la communauté seto qui s’est engagée à maintenir sa transmission de génération en génération ;
  • R.2 : L’inscription de cet élément sur la Liste représentative pourrait inciter d’autres communautés estoniennes à redécouvrir, valoriser et promouvoir leur patrimoine et, tout en préservant sa symbolique locale, pourrait contribuer à assurer la visibilité du patrimoine culturel immatériel et favoriser le dialogue et la diversité culturelle dans le monde ;
  • R.3 : La communauté et les autorités locales et nationales ont élaboré un plan exhaustif de sauvegarde intégrale qui prévoit des cours pour les enfants et des activités promotionnelles afin de permettre à la tradition leelo de s’inscrire de nouveau comme l’un des axes principaux de la vie quotidienne de la communauté ;
  • R.4 : La candidature de cet élément a été proposée avec la pleine participation du Congrès seto, l’Union des municipalités rurales de Setomaa, et les chœurs leelo, et avec le consentement libre, préalable et éclairé des praticiens et des représentants de la communauté, exprimé par lettre ;
  • R.5 : Cet élément figure dans l’inventaire national du patrimoine culturel immatériel de la République estonienne, géré par le Centre de formation et de développement de la culture populaire estonienne.

Diaporama

Vidéo



Ces vidéos (et bien d’autres) sont aussi consultables depuis le site des archives multimedia de l’UNESCO