http://www.unesco.org/culture/ich/fr/RL/00203

L’opéra Yueju

Inscrit en 2009 (4.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

Pays : Chine

Identification

Description

L’opéra Yueju

La tradition chinoise de l’opéra Yueju est une combinaison des traditions de l’opéra mandarin et du dialecte cantonnais. Enraciné dans les provinces de langue cantonaise de Guangdong et Guangxi, dans le sud-est de la Chine, l’opéra Yueju se distingue par sa combinaison d’instruments à cordes et à percussion, et par ses costumes et maquillages élaborés. Il comprend également des acrobaties et des combats avec armes réelles inspirés des arts martiaux Shaolin, comme l’illustre le rôle central de Wenwusheng qui exige une grande maîtrise du chant et du combat. Il a développé un riche répertoire d’histoires qui va des épopées historiques jusqu’aux descriptions plus réalistes de la vie quotidienne. Forme importante de récréation, l’opéra est également, dans certaines communautés rurales, associé à des éléments cérémoniels, religieux et sacrificiels pour former un amalgame spirituel d’art et de coutume appelé Shengongxi. L’opéra Yueju est très prisé dans toute la Chine et sert de lien culturel aux locuteurs du cantonais, à l’intérieur du pays comme à l’extérieur. Ils tirent une grande fierté du succès qu’il rencontre partout dans le monde, considérant l’opéra comme un moyen important de faire comprendre leur culture aux étrangers. De nos jours, la tradition est transmise à de nouveaux artistes dans des écoles d’art dramatique et grâce à des programmes d’apprentissage.

Documents

Décision 4.COM 13.27

Le Comité (…) décide que [cet élément] satisfait aux critères d’inscription sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité comme suit :

  • R.1 : L’opéra Yueju est une forme de patrimoine culturel des communautés cantonaises de Guangdong, Guangxi, Hong Kong et Macao, qui se transmet comme un art d’interprétation dans les écoles de théâtre ;
  • R.2 : Son inscription sur la Liste représentative permettrait d’accroître la reconnaissance et le soutien au patrimoine culturel immatériel, de contribuer à la viabilité et à la promotion de l’opéra Yueju, d’améliorer la communication culturelle entre le peuple chinois et l’étranger, et de développer la coopération entre les nations ;
  • R.3 : Le Gouvernement ainsi que les praticiens sont impliqués dans la mise en application de diverses mesures de sauvegarde comme l’établissement d’un système d’enseignement de l’opéra, la création d’une base de données, l’élaboration d’un catalogue et la publication et la construction d’un centre de recherche ;
  • R.4 : L’élément a été proposé pour inscription avec le consentement libre, préalable et éclairé des communautés, des praticiens, des professionnels et de différents organismes culturels ;
  • R.5 : L’élément est inscrit sur la Liste nationale du patrimoine culturel immatériel gérée par le Département du patrimoine culturel immatériel du Ministère de la culture.

Diaporama

Vidéo


© 2008 Culture bureau of Guangzhou Municipality

Ces vidéos (et bien d’autres) sont aussi consultables depuis le site des archives multimedia de l’UNESCO