http://www.unesco.org/culture/ich/fr/RL/00223

Les savoir-faire liés à l’architecture traditionnelle chinoise pour les structures à ossature en bois

Inscrit en 2009 (4.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

Pays : Chine

Identification

Description

Les savoir-faire liés à l’architecture traditionnelle chinoise pour les structures à ossature en bois

Symboles caractéristiques de la culture architecturale chinoise, les structures à ossature en bois sont largement répandues dans le pays. Les éléments en bois, tels que colonnes, poutres, pannes, linteaux et consoles, sont solidarisés entre eux par des assemblages à tenon, formant ainsi un ensemble souple et de conception parasismique. D’une remarquable résistance, les ossatures peuvent être montées rapidement sur le chantier en assemblant les composants préalablement fabriqués. Outre ce mode de charpenterie, l’art architectural comprend d’autres techniques, menuiserie décorative, pose de tuiles de couverture, maçonnerie en pierre, peinture ornementale et autres, qui se transmettent de maîtres à apprentis par voie orale et par la pratique. À chaque étape de la construction correspondent des méthodes et des savoir-faire uniques et systématiques. Principalement appliqués de nos jours pour la construction des structures de style traditionnel et pour la restauration des anciennes structures à ossature en bois, les savoir-faire liés à l’architecture traditionnelle chinoise pour les structures à ossature en bois incarnent un héritage de sagesse et d’artisanat et reflètent une conception ancestrale de la nature et des relations interpersonnelles dans la société chinoise traditionnelle. Ce style architectural est un élément visuel central dans l’identité chinoise et représentatif de l’architecture asiatique, tant pour les charpentiers et les artisans qui le préservent, que pour ceux qui, depuis des générations, vivent dans des habitations et des espaces conçus dans ce style.

Documents

Décision 4.COM 13.10

Le Comité (…) décide que [cet élément] satisfait aux critères d’inscription sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité comme suit :

  • R.1 : Les savoir-faire liés à l’architecture traditionnelle chinoise pour les structures à ossature en bois sont transmis depuis longtemps de génération en génération dans toute la Chine par une large communauté de praticiens qui les reconnaissent comme étant une expression de leur identité culturelle ;
  • R.2 : L’inscription de l’élément sur la Liste représentative contribuerait à améliorer la perpétuation des savoir-faire liés à l’architecture traditionnelle chinoise, accroissant la visibilité du patrimoine culturel immatériel et favorisant la diversité culturelle et la créativité humaine, ainsi que le dialogue interculturel ;
  • R.3 : Des organismes gouvernementaux et non gouvernementaux ont engagé plusieurs mesures de sauvegarde, telles que l’enregistrement et la publication, et des mesures de sauvegarde futures sont proposées, notamment en matière de promotion, de recherche et de soutien aux artisans ;
  • R.4 : L’élément a été proposé pour inscription à l’issue d’une démarche de consultation et de coopération avec les détenteurs de l’artisanat, les organismes qui s’occupent de sa sauvegarde et divers instituts de recherche, et la candidature a été soumise accompagnée de lettres de consentement des détenteurs et instituts concernés ;
  • R.5 : Les diverses composantes de l’élément sont inscrites sur la Liste nationale du patrimoine culturel immatériel gérée par le Département du patrimoine culturel immatériel du Ministère de la culture.

Diaporama

Vidéo


© 2008 by the Institute of Architectural Art of Chinese Academy of Art

Ces vidéos (et bien d’autres) sont aussi consultables depuis le site des archives multimedia de l’UNESCO