http://www.unesco.org/culture/ich/fr/RL/00250

La tapisserie d’Aubusson

Inscrit en 2009 (4.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

Pays : France

Identification

Description

La tapisserie d’Aubusson

Tradition pluriséculaire, l’artisanat de la tapisserie d’Aubusson consiste dans le tissage d’une image selon des procédés pratiqués à Aubusson et quelques autres localités de la Creuse (France). Cet artisanat produit des tentures généralement de grande taille destinées à orner des murs, mais aussi des tapis et des pièces de mobilier. La tapisserie d’Aubusson s’appuie sur une image de tout style artistique, préparée sur un carton par un peintre cartonnier. Le tissage est effectué manuellement par un lissier sur un métier à tisser placé à l’horizontale, sur l’envers de la tapisserie, à partir de laines teintes artisanalement sur place. Ce procédé exigeant implique un temps de réalisation et un coût importants. Les tapisseries d’Aubusson sont une référence dans le monde entier, au point qu’« Aubusson » est devenu un nom commun dans certaines langues. La production de tapisseries à Aubusson et à Felletin fait vivre trois petites entreprises et une dizaine d’artisans lissiers indépendants, suscitant une activité induite significative (production de laine et filature, commerce, produits dérivés, musée, expositions et tourisme). Pour stabiliser le niveau d’activité et éviter la rupture de la chaîne de transmission, il est nécessaire d’intéresser les jeunes générations et de promouvoir ce patrimoine.

Documents

Décision 4.COM 13.39

Le Comité (…) décide que [cet élément] satisfait aux critères d’inscription sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité comme suit :

  • R.1 : La tapisserie d’Aubusson procure à ses praticiens un sentiment d’identité et de continuité et constitue un patrimoine culturel immatériel tel qu’il est défini dans la Convention ;
  • R.2 : L’inscription de l’élément contribuerait à la visibilité du patrimoine culturel immatériel et, grâce au vecteur des traditions communes de la tapisserie à travers le monde, au dialogue entre les cultures ;
  • R.3 : D’importantes mesures de sauvegarde sont actuellement mises en œuvre et d’autres sont proposées pour assurer la sauvegarde de l’élément à long terme ;
  • R.4 : Le dossier d’inscription décrit la manière dont la communauté concernée a participé au processus de candidature et montre son consentement libre, préalable et éclairé ;
  • R.5 : L’élément figure dans les inventaires nationaux.

Diaporama

Vidéo


© 2000 by L.A. Studio - A Vue d’oeil

Ces vidéos (et bien d’autres) sont aussi consultables depuis le site des archives multimedia de l’UNESCO