http://www.unesco.org/culture/ich/fr/RL/00364

Les tours humaines

Inscrit en 2010 (5.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

Pays : Espagne

Identification

Description

Les tours humaines

Les Castells sont des tours humaines érigées par les membres de groupes d’amateurs dans les villes et villages de Catalogne, généralement lors des fêtes annuelles. L’endroit choisi est traditionnellement la place située devant le balcon de l’hôtel de ville. Les tours humaines se composent de castellers qui se juchent sur les épaules les uns des autres en une succession d’étages (entre six et dix). Chaque niveau du tronc, nom donné au deuxième niveau en partant du bas, est généralement composé de deux à cinq hommes solidement bâtis qui portent des jeunes garçons ou filles plus légers. Le pom de dalt – les trois derniers étages de la tour – est composé de jeunes enfants. N’importe qui peut former la pinya, la base humaine qui soutient la base de la tour. Chaque groupe se distingue des autres par son costume, notamment la couleur de ses chemises ; la large ceinture qui leur sert à se protéger le dos permet également aux castellers de s’agripper pour monter les étages de la tour. Avant, pendant et après la formation de la tour, des musiciens jouent diverses mélodies traditionnelles sur un instrument à vent appelé gralla, qui marque le rythme d’édification de la tour. Le savoir nécessaire à la formation des castells est traditionnellement transmis de génération en génération au sein d’un groupe et s’acquiert uniquement par la pratique.

Documents

Décision 5.COM 6.40

Le Comité (…) décide que [cet élément] satisfait aux critères d’inscription sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité comme suit :

  • R.1 : Les tours humaines sont considérées par les Catalans comme partie intégrante de leur identité culturelle, transmises de génération en génération et procurant aux membres de la communauté un sentiment de continuité, de cohésion sociale et de solidarité ;
  • R.2 : Leur inscription sur la Liste représentative pourrait promouvoir le patrimoine culturel immatériel en tant que moyen de renforcer la cohésion sociale, tout en encourageant le respect pour le dialogue culturel et la créativité humaine ;
  • R.3 : Les mesures de sauvegarde mises en œuvre et planifiées sont décrites avec soin, de même que l’engagement de l’État et des communautés, et visent ensemble à assurer la viabilité de l’élément ;
  • R.4 : La candidature a été élaborée à travers un processus de consultation et de coopération avec les détenteurs de la tradition qui ont fourni leur consentement libre, préalable et éclairé ;
  • R.5 : Les tours humaines sont inscrites dans l’Inventaire du patrimoine ethnologique de la Catalogne, tenu et mis à jour par le Département de la culture et des médias.

Diaporama

Vidéo



Ces vidéos (et bien d’autres) sont aussi consultables depuis le site des archives multimedia de l’UNESCO