http://www.unesco.org/culture/ich/fr/RL/00660

Le pèlerinage annuel au mausolée de Sidi ‘Abd el-Qader Ben Mohammed dit « Sidi Cheikh »

Inscrit en 2013 (8.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

Pays : Algérie

Identification

Description

Le pèlerinage annuel au mausolée de Sidi ‘Abd el-Qader Ben Mohammed dit « Sidi Cheikh »

Chaque année, les communautés soufies nomades et sédentaires effectuent un pèlerinage au mausolée du mystique musulman Sidi ‘Abd el-Qader Ben Mohammed dit « Sidi Cheikh », enterré à El Abiodh Sidi Cheikh. À partir du dernier jeudi de juin, trois jours de rituels religieux et de manifestations profanes festives rendent hommage au fondateur de la confrérie. Le pèlerinage renouvelle les liens et les alliances au sein de la confrérie soufie et assure la paix et la stabilité entre les communautés. Il a également contribué au récent essor du soufisme ainsi qu’à la promotion de valeurs communautaires telles que l’hospitalité et de pratiques collectives telles que les hymnes à Sidi Cheikh, les récitations du Coran, les danses et les chants profanes. Les rituels commencent par une récitation en chœur du Coran suivie, à l’aube, d’une cérémonie consistant à renouveler l’affiliation des communautés à la confrérie soufie. Les festivités profanes comprennent des jeux d’escrime, des compétitions équestres et des danses qui mobilisent plus de 300 cavaliers venant des différentes communautés. Les connaissances spirituelles s’apprennent et se transmettent dans les familles, tandis que les maîtres soufis enseignent les principaux rituels et prières soufis aux initiés à travers un apprentissage formel. Les danses et jeux profanes des hommes et des femmes s’enseignent dans des associations ou sont transmis par la pratique.

Documents

Décision 8.COM 8.1

Le Comité (…) décide que [cet élément] satisfait aux critères d’inscription sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité comme suit :

  • R.1 : Le pèlerinage au mausolée de Sidi Cheikh allie festivités sacrées et profanes et procure aux communautés concernées un sentiment d’identité sociale et religieuse, représentant pour celles-ci un espace de cohésion sociale ;
  • R.2 : L’inscription de cet élément sur la Liste représentative pourrait amplifier la sensibilisation qui a eu lieu pendant le processus de candidature et pourrait favoriser le respect de la diversité culturelle et de la créativité humaine ;
  • R.3 : Des mesures de sauvegarde concrètes incluant recherche scientifique, constitution d’une base de données et d’un inventaire, formation et création d’institutions d’enseignement ont été proposées, et s’intéressent autant aux composantes sacrées que profanes de l’élément ;
  • R.4 : Les représentants de la confrérie Cheikhiya et les autorités locales ont participé à la préparation du dossier de candidature et ont donné leur consentement libre, préalable et éclairé ;
  • R.5 : Grâce aux informations fournies par les communautés concernées, le pèlerinage annuel au mausolée de Sidi ‘Abd el-Qader Ben Mohammed dit « Sidi Cheikh » a été inclus en 2010 à dans la base de données nationale du patrimoine culturel immatériel du Ministère de la culture.

Diaporama

Vidéo


© CNRPAH/2011

Ces vidéos (et bien d’autres) sont aussi consultables depuis le site des archives multimedia de l’UNESCO