http://www.unesco.org/culture/ich/fr/USL/00313

Les traditions et pratiques associées aux Kayas dans les forêts sacrées des Mijikenda

Inscrit en 2009 (4.COM) sur la Liste du patrimoine immatériel nécessitant une sauvegarde urgente

Pays : Kenya

Identification

Description

Les traditions et pratiques associées aux Kayas dans les forêts sacrées des Mijikenda

Les Mijikenda se composent de neuf groupes ethniques bantouphones des forêts Kaya le long des côtes du Kenya. L’identité des Mijikenda s’exprime à travers des traditions orales et manifestations liées aux forêts sacrées, qui sont aussi une source de plantes médicinales utiles. Ces traditions et pratiques constituent leurs codes d’éthique et leurs systèmes de gouvernance, et comprennent prières, prestations de serment, rites d’inhumation et sortilèges, désignation du nom du nouveau-né, initiations, réconciliations, mariages et couronnements. Les Kayas sont des habitats fortifiés dont les espaces culturels sont indispensables à la perpétuation des traditions vivantes qui mettent en exergue l’identité, la continuité et la cohésion des communautés mijikenda. L’utilisation des ressources naturelles au sein des Kayas est régulée par des savoirs traditionnels et des pratiques qui ont contribué à la conservation de la biodiversité. Le Kambi (Conseil des anciens) fait office de détenteur de ces Kayas et des expressions culturelles qui leur sont associées. Aujourd’hui, les communautés mijikenda abandonnent graduellement les Kayas au profit d’habitats urbains informels. Du fait des pressions exercées sur les ressources de la terre, l’urbanisation et les transformations sociales, les traditions et pratiques culturelles associées aux habitats Kaya sont en rapide régression, constituant une menace sérieuse pour le tissu social et la cohésion des communautés mijikenda qui les vénèrent et les célèbrent comme représentatives de leur identité et symbole de continuité.

Documents

Décision 4.COM 14.06

Le Comité (…) décide que [cet élément] satisfait aux critères d’inscription sur la Liste du patrimoine immatériel nécessitant une sauvegarde urgente comme suit :

  • U1 : Un ensemble de rituels, cérémonials, pratiques sociales, valeurs culturelles et connaissances traditionnelles sur la nature, transmis oralement au sein des divers groupes ethniques qui occupent le paysage culturel Kaya des forêts des Mijikenda renforce les liens communautaires et l’identité commune, tout en encourageant le respect mutuel et la justice sociale et en garantissant une protection équilibrée de l’environnement forestier ;
  • U2 : Malgré la législation qui a classé les Kayas monuments nationaux et créé une réserve forestière, conduisant à leur inscription en tant que paysage culturel sur la Liste du patrimoine mondial, et en dépit de l’importance constante des Kayas pour les pratiques funéraires et rituelles, des forces complexes telles que la modernisation, l’émigration de membres de la communauté vers les villes et les modifications des pratiques en matière d’utilisation des sols autour de la forêt mettent en péril la viabilité des traditions et pratiques associées aux Kayas ;
  • U3 : Un plan de sauvegarde soutient l’interaction entre le paysage naturel et les traditions et pratiques socioculturelles qui lui sont associées, mobilise les communautés Mijikenda à tous les niveaux de préparation et de mise en œuvre et défend leur développement social et économique, renforçant ainsi la gestion de l’environnement et suscitant l’intérêt des jeunes générations afin de garantir la transmission de ces traditions et pratiques ;
  • U4 : La candidature a été préparée en tenant pleinement compte des pratiques coutumières régissant l’élément et elle est le résultat d’un vaste processus de consultation des communautés Mijikenda, représentées par différents groupes sociaux, y compris des femmes et des jeunes, des groupes de conservation des Kayas et des conseils des anciens dont les représentants ont donné leur consentement préalable et libre au projet ;
  • U5 : L’élément est inventorié par le Département kenyan de la culture du ministère d’État du patrimoine national et de la culture.

Diaporama

Vidéo



Ces vidéos (et bien d’autres) sont aussi consultables depuis le site des archives multimedia de l’UNESCO