Woman scientist

Notre Expertise

Quelle-est notre mission ?

Depuis 1945, notre mission est de bâtir la paix internationale par le biais de la coopération, qui constitue le seul moyen de nouer des liens entre les nations.

C’est pourquoi, , en tant que laboratoire d’idées, l’UNESCO cherche à partager son expertise exhaustive dans les domaines de l’éducation, des sciences et de la culture.

Éducation

L’éducation transforme la vie et est au cœur de la mission de l’UNESCO pour construire la paix, éradiquer la pauvreté et favoriser le développement durable. L’UNESCO estime que l’éducation est un droit de l’homme pour tous, tout au long de la vie, et que l’accès à l’éducation et enseignement de qualité doivent aller de pair. L’Organisation est la seule agence des Nations Unies dont la mission couvre tous les aspects de l’éducation. On lui a confié la conduite de l’Agenda mondial Éducation 2030 par l’intermédiaire de l’Objectif de développement durable 4.

Chef de file mondial et régional en matière d’éducation, l'UNESCO œuvre à renforcer les systèmes éducatifs partout dans le monde et relève les défis planétaires contemporains par l'éducation avec l'égalité des genres comme principe fondamental. Son action porte sur le développement de l’enseignement, du préscolaire à l'enseignement supérieur et au-delà.

ed 4
ed4

Sciences naturelles

La création de connaissances et de la compréhension par le biais de la science nous permettent de trouver des solutions aux graves problèmes économiques, sociaux et environnementaux d'aujourd'hui et de favoriser ainsi le développement durable et les sociétés vertes. Étant donné qu’aucun pays au monde ne peut parvenir seul à un développement durable, la coopération scientifique internationale contribue non seulement à la connaissance scientifique, mais aussi à la construction de la paix entre les pays.

young girl learning with a molecular model

Sciences de l’océan

La Commission océanographique intergouvernementale (COI) de l’UNESCO est l’organe des Nations Unies chargé de soutenir les sciences et les services océaniques mondiaux. Elle permet à ses 150 États membres de collaborer pour la protection de la santé de notre océan partagé, en coordonnant des programmes d’observation de l’océan, de systèmes d’alerte des tsunamis et de planification spatiale marine. Depuis sa création en 1960, la COI guide les autres organes des Nations Unies qui œuvrent à comprendre et améliorer la gestion de nos océans, côtes et écosystèmes marins. Aujourd’hui, elle aide tous les États membres à renforcer leur capacité scientifique et institutionnelle afin de réaliser les objectifs mondiaux, notamment l’Agenda 2030 des Nations Unies et ses Objectifs de développement durable, l’Accord de Paris sur le changement climatique et le Cadre de Sendai pour la réduction des risques de catastrophe.

Shaun Wolfe / Ocean Image Bank

Sciences sociales et humaines

Dans nos sociétés de plus en plus diversifiées, l’UNESCO accomplit chaque jour sa mission humaniste qui est d’accompagner les peuples en vue de mieux se comprendre et d’œuvrer ensemble pour aboutir à une paix durable. L'UNESCO contribue également à permettre aux individus de créer

et d'utiliser des connaissances pour construire des sociétés justes et inclusives.

Group of smiling young people

Culture

Qu'il s'agisse de monuments historiques ou de musées, de pratiques patrimoniales vivantes ou de formes d'art contemporain, la culture enrichit nos vies d'innombrables façons et contribue à bâtir des communautés inclusives, innovantes et résilientes.

La protection et la sauvegarde du patrimoine culturel et naturel mondial et le soutien à la créativité et aux secteurs culturels dynamiques sont fondamentaux pour relever les défis de notre époque, du changement climatique à la pauvreté, en passant par les inégalités, la fracture numérique et les urgences et conflits toujours plus complexes. L'UNESCO est convaincue qu'aucun développement ne peut être durable sans une forte composante culturelle. En effet, seule une approche du développement centrée sur l'homme et fondée sur le respect mutuel et le dialogue ouvert entre les cultures peut conduire à une paix durable.

Lantern Min An Culture Hub hero

Communication et information

L’UNESCO défend et encourage la liberté d’expression ainsi que l’indépendance et le pluralisme des médias. L’Organisation aspire à bâtir des sociétés du savoir inclusives fondées sur l’accès universel à l’information et l’utilisation innovante des technologies numériques.

L’UNESCO continuera de fournir des moyens d’action aux principaux acteurs en renforçant leurs capacités, en fournissant des conseils stratégiques, en encourageant la coopération internationale et en assurant le suivi et la prospective dans les domaines de la liberté d’expression, de l’accès à l’information et de la transformation numérique. L’Organisation vise ainsi à garantir les libertés fondamentales en ligne comme hors ligne, conformément aux normes internationales.

Ceci est nécessaire pour garantir le développement et l’usage éthiques des nouvelles technologies, lesquelles ont une incidence croissante sur tous les pans des sociétés dans le monde. Les citoyens pourront également jouir de ces libertés fondamentales grâce au développement des compétences du XXIe siècle et à la promotion d’environnements propices au pluralisme et à la diversité des médias

shutterstock_1398425123

Afrique

Les priorités mondiales de l'UNESCO sont l'Afrique et l'égalité des genres. À ce titre, l'UNESCO et ses partenaires portent une attention particulière à 54 pays africains par le biais d’une stratégie plus forte et mieux ciblée. La Renaissance africaine est en marche, grâce à l'adoption de l'Agenda 2063 de l'Union africaine et de l'Agenda 2030 pour le développement durable, qui ouvrent la voie à la Communauté économique africaine. Les communautés régionales consolident leurs liens dans cette perspective.

Africa - women scientists

Égalité des genres

Les femmes représentent plus des deux tiers des 750 millions d’adultes dans le monde qui ne possèdent pas les compétences de base pour lire et écrire. Elles représentent moins de 30 % des chercheurs dans le monde. Les femmes journalistes sont plus exposées aux agressions, menaces et attaques physiques, verbales ou numériques que leurs homologues masculines.

L’UNESCO considère que toutes les formes de discrimination fondées sur le genre sont des violations des droits humains et ainsi qu’un obstacle important à la réalisation de l’Agenda 2030 et

ses 17 objectifs de développement durable.

Notre message est clair : les femmes et les hommes doivent jouir de l’égalité des chances, des choix, des capacités, du pouvoir et du savoir en tant que citoyens égaux. Doter les filles et les garçons, les femmes et les hommes de connaissances, de valeurs, d’attitudes et des compétences nécessaires pour s'attaquer aux disparités entre les genres est une condition préalable à la construction d'un avenir durable pour tous.

gender equality