Communiqué de presse

La Directrice générale condamne le meurtre du journaliste Zia-Ur-Rehman Farooqi au Pakistan

La Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, condamne le meurtre du journaliste Zia-Ur-Rehman Farooqi, survenu le 28 avril, dans le district de Khānewāl au sein de la province du Penjab au Pakistan
observatory_map_journalist
Je condamne le meurtre de Zia-Ur-Rehman Farooqi. Les journalistes ne devraient pas avoir à mettre leur vie en danger dans l’exercice de leur profession. J’appelle les autorités à prendre les mesures nécessaires pour protéger la liberté de la presse et le droit universel à la liberté d’expression, notamment en veillant à ce que les auteurs du meurtre de M. Farooqi soient traduits en justice. 
Audrey Azoulay
Audrey Azoulay Directrice générale de l'UNESCO

Correspondant de langue ourdoue pour la chaîne 7 News dans le district de Khānewāl, Zia-Ur-Rehman Farooqi a reçu une balle dans la tête lorsque plusieurs assaillants ont attaqué le véhicule dans lequel il voyageait accompagné d’autres professionnels des médias, sortis indemnes. M. Farooqi a été transporté d’urgence à l’hôpital où il a succombé à ses blessures.

L’UNESCO promeut la sécurité des journalistes au travers de campagnes de sensibilisation mondiale, d’un renforcement des capacités, ainsi que par un certain nombre de mesures, notamment dans le cadre du Plan d’action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l’impunité.