UNESCO-Japan Prize for ESD

Prix UNESCO-Japon d’éducation en vue du développement durable

Le Prix UNESCO-Japon d'Education en vue du développement durable, financé par le Gouvernement japonais, consiste en trois prix annuels de 50 000 dollars chacun. Il a été décerné pour la première fois par la Directrice générale de l'UNESCO en novembre 2015.

Les lauréats du Prix reconnaissent le rôle de l’éducation pour relier les dimensions sociales, économiques, culturelles et environnementales du développement durable. Le Prix a été créé par le Conseil exécutif de l’UNESCO à sa 195e session dans le cadre du Programme d'action global pour l'EDD, et officiellement annoncé à la Conférence mondiale de l’UNESCO sur l’EDD (10-12 novembre 2014, Aichi-Nagoya, Japon). 

Suite à la décision 207 EX/10.III.B du Conseil exécutif de l’UNESCO en novembre 2019, à partir de 2020 le Prix a été renouvelé. Dans ce nouveau cycle, sur la période 2020-2025, il sera remis une fois tous les deux ans (2021, 2023 and 2025). 

Processus de sélection

Suite à la décision 207 EX/10.III.B du Conseil exécutif de l’UNESCO en novembre 2019, à partir de 2020 le Prix a été renouvelé. Dans ce nouveau cycle, sur la période 2020-2025, il sera remis une fois tous les deux ans (2021, 2023 and 2025). 

    Qui est éligible ?

    Les institutions, organisations ou autres entités engagées dans des activités d’éducation au développement durable (EDD). Les propositions de candidature doivent concerner un projet ou programme précis du candidat qui répondent aux critères de sélection.

    Qui peut déposer des candidatures ?

    Les propositions doivent être présentées au Directeur général de l’UNESCO par des gouvernements des États membres; par l'intermédiaire de leur délégation permanente auprès de l'UNESCO, ou des organisations non gouvernementales (ONG) en partenariat officiel avec l’UNESCO. Chaque gouvernement ou organisation non gouvernementale peut soumettre jusqu’à trois candidatures. Nul ne peut présenter sa propre candidature.

    Comment soumettre une candidature ?

    1. Remplir le formulaire de candidature en ligne

    Le formulaire de candidature doit être renseigné en ligne, en anglais ou en français, par le biais d'une plate-forme dédiée (uniquement accessible pour les gouvernements et ONG en partenariat officiel - les champs du formulaire sont expliqués dans la note explicative).

    • Les candidatures doivent être soumises en ligne par la Délégation permanente auprès de l'UNESCO de l'État membre concerné ou par une ONG partenaire officiel de l'UNESCO. Nul ne peut présenter sa propre candidature.
    • Les Commissions nationales auprès de l'UNESCO peuvent accéder au formulaire en ligne et le renseigner, mais une candidature proposée par une Commission nationale devra obtenir l'approbation de la Délégation permanente auprès de l'UNESCO de l'État membre en question. Un message automatique de notification sera envoyé à cette fin.
    • Si une Commission nationale ou une Délégation permanente auprès de l'UNESCO souhaite faire remplir le formulaire électronique par les candidats, l'UNESCO peut fournir au candidat un accès à la plateforme pour le candidat. Une demande devra être envoyée en ce sens à esdprize@unesco.org. Lorsque l’auteur de la soumission aura renseigné le formulaire en ligne, la Commission nationale et la Délégation permanente concernées en seront informées par courriel et elles pourront examiner la candidature avant de la soumettre à l'UNESCO.
    • Le projet/programme du candidat devra être présenté de façon claire et structurée, conformément aux instructions indiquées dans le formulaire.
    • Tous les documents d'appui (ex. publications, photos, vidéos) devront être transmis par voie électronique via le système en ligne.
    • Lorsque vous compléterez le formulaire, veuillez-vous rappeler que le projet/programme du candidat sera évalué par le Jury sur la base des critères de sélection.

    2. Soumettre le formulaire de candidature en ligne

    • Les candidatures doivent être validées dans le système en ligne par les Délégations permanentes auprès de l'UNESCO concernées ou par l'ONG au plus tard le 30 avril 2021 à minuit (heure de Paris).
    • Notez que chaque Délégation permanente ou ONG ne peut pas soumettre plus de trois candidatures.
    • Transformation

    Dans le cadre du projet/programme, l’éducation au développement durable (EDD) est mise en œuvre comme une activité transformative au service du développement durable, entraînant des actions et changements individuels et collectifs.

    L’EDD donne aux apprenants les moyens de se transformer eux-mêmes et de faire progresser la société dans laquelle ils vivent. Les projets/programmes en lice doivent donc permettre aux apprenants d’apporter des changements afin de bâtir un monde plus juste, pacifique et durable. Cela signifie par exemple agir contre le changement climatique, modifier ses habitudes de consommation, développer l’entreprenariat social et les moyens de subsistance durables ou épauler ceux qui luttent contre la pauvreté.

    • Intégration 

    Le projet/programme aborde les trois facettes du développement durable (société, économie, environnement) de façon intégrée.

    Le développement durable implique de prendre en compte les aspects social, économique et environnemental du développement. Le projet/programme proposé doit s’inscrire dans cette définition du concept. Il doit porter sur ces trois aspects et aider les apprenants à appréhender les liens d’interdépendance entre société, économie, et environnement et à agir en conséquence.

    • Innovation

    Le projet/programme présente une approche novatrice de l’EDD.

    Le développement durable exige de sortir du statu quo et du  « prêt-à-penser ». Le projet/programme présenté doit apporter une approche novatrice de l’EDD, de par les thèmes traités, la méthodologie employée ou la manière de concevoir l’environnement d’apprentissage. Jeter des passerelles vers des secteurs autres que l’éducation et travailler avec de nouveaux partenaires peut également constituer une preuve d’innovation.

    En plus de répondre à ces critères, le projet/programme doit :

    • être en cours et existé depuis au moins quatre ans
    • pouvoir faire état de résultats démontrés et avoir un impact élevé par rapport aux moyens investis
    • être reproductible et évolutif
    • contribuer à un ou plusieurs des cinq domaines d’action prioritaires du Cadre pour la mise en oeuvre de EDD pour 2030.

    Les cinq membres du Jury international indépendant de l’UNESCO pour le Prix d’éducation en vue du développement durable (EDD) ont été sélectionnés et nommés par la Directrice générale de l’UNESCO. Le jury se réunira pour évaluer les candidatures et soumettre ses recommandations à la Directrice générale de l’UNESCO.

    Prix UNESCO-Japon d’éducation en vue du développement durable: les lauréats de 2021
    UNESCO
    2021
    UNESCO
    0000379827
    L’éducation au développement durable: feuille de route
    UNESCO
    2020
    UNESCO
    0000374802